CSSS montréal-nord Ahuntsic

Éditorial avril 2018pade 2 avril 2018 csm_banniere_web_cuisine_c33eebd722

Par Céline Leduc

Le système de la santé est souvent critiqué. Certains parlent de l’incompétence des  gouvernements passés et présents.  On blâme toujours les ministres de la santé pour les longues listes d’attente, pour le manque de cliniques médicales ou de médecins de famille. Deux groupes sont ignorés les patients et les infirmières et infirmières auxiliaires.

La médecine est politisée.  Le focus est sur les désastres médicaux, la mortalité, la morbidité mais jamais on entend parler des succès de la médecine.  La population entend le négatif et est mal informée, voire même, désinformée. Le stress monte et pour un diabétique, c’est mortel.

On parle rarement des bonnes infirmières.  On entend souvent parler de celles qui sont incompétentes.  Oui elles existent mais il y a aussi des infirmières qui aident à la guérison, qui sont des guérisseuses.  Les infirmières graduées et les auxiliaires, qui s’occupent des patients dans les hôpitaux, au CSSS ou dans les cliniques, sont majoritairement des femmes qui travaillent très fort pour assurer la guérissions du patient qui n’est pas toujours patient.  Ces femmes sont souvent critiquées et on ne les respecte pas toujours.  Très rarement, on les remercie pour un bon travail.  Mon expérience au CSSS de Montréal Nord a été enrichissante et éducationnelle. Je remercie les infirmières et les infirmières auxiliaires qui m’ont soignée. Elles ont écouté puis donné des conseils judicieux.. Je vous salue mesdames.  Grâce à vous, je partage vos bons conseils.

Le mois dernier, j’ai blessé mon orteil. Le diagnostic : amputation.

La nécrose est une tache noire qui souvent indique que l’orteil ou le pied doit être amputé à cause de mauvaise circulation ou parce que le taux de glucose est trop élevé. Le patient qui ne contrôle pas son diabète ne vérifie pas le glucose dans son sang est à risque.

On doit consulter un pharmacien si on prend des médicaments prescrits pour savoir s’il y a un danger avec des médicaments naturels. On doit vérifier le glucose et ne pas prendre de sucre blanc, de pomme de terre, du pain ou du riz en grande quantité car ils se transforment en sucre et un diabétique a des problèmes avec la production de l’insuline.

Si on se blesse et qu’une tache noire apparait à cause d’un virus ou d’une infection, la plaie va guérir mais ça prend du temps. Une plaie peut être infectée donc on doit voir un médecin et ils vont prescrire des antibiotiques.  Si on prescrit amputation on doit faire sa propre recherche, consulter plus d’un médecin, poser des questions.  Trop souvent les médecins dans les urgences n’ont pas le temps de parler donc aller consulter votre médecin personnel ou aller dans un autre hôpital ou clinique médicale.  Mon orteil a été sauvé grâce aux bons soins que j’ai reçus au CSSS de Montréal Nord –Ahuntsic.

Il est très important de suivre les directives et de garder le sourire.

Aux infirmières du CSSS de Montréal Nord/Ahuntsic un gros merci.

 



This post has been seen 59 times.
Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial