Émilie Thuillier

ÉmilieLe maire de chaque arrondissement est élu au suffrage universel par tous les citoyens de l’arrondissement. Comme Montréal comprend 19 arrondissements, il y a donc 19 maires d’arrondissement. Un conseil d’arrondissement est composé d’un minimum de 5 conseillers, jamais moins.

Chacun des 19 conseils d’arrondissement, dont la composition est variable, a sur son territoire des compétences précises prévues par la Charte de la Ville de Montréal. Essentiellement, les conseils d’arrondissement assument les pouvoirs de portée locale dans les domaines suivants : l’urbanisme; l’enlèvement des matières résiduelles; la culture; les loisirs; le développement social et communautaire; les parcs; la voirie; l’habitation; les ressources humaines;; la tarification non fiscale; la gestion financière.

Les conseillers de la Ville siègent à la fois en arrondissement et au conseil municipal de la Ville de Montréal. Au total, les 19 arrondissements comptent 46 conseillers de la Ville.

À Ahuntsic-Cartierville comme à Villeray-St Michel, Parc Extension, il n’y a que des conseillers de ville.

Conformément au Règlement sur les districts électoraux (16-081), l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville se divise en 4 districts électoraux : Sault-au-Récollet, Saint-Sulpice, Ahuntsic et Bordeaux-Cartierville.

Le conseil d’arrondissement Ahuntsic-Cartierville se compose de 5 membres : la mairesse de l’arrondissement, qui est par ailleurs conseillère de la Ville et un conseiller de la Ville pour chacun des 4 districts électoraux compris dans l’arrondissement.

.

Les quatre conseillers de Ville ont tous été élus pour la première fois.  À part la mairesse, deux conseillers de Ville sont de Projet Montréal, deux autres conseillers de Ville dont celui de Bordeaux Cartierville sont de l’opposition.  Jusqu’ici, il y a une très bonne collaboration entre les conseillers de l’opposition et les conseillers de Projet Montréal.

 

Madame Émilie Thuillier a été conseillère d’Ahuntsic pendant huit ans, sous la bannière de Projet Montréal avant de briguer le siège de maire d’arrondissement.  Dès 2009, elle a fait campagne pour améliorer la qualité de vie des citoyens de son district.  C’est ce qu’elle compte faire en tant que mairesse pour les quatre prochaines années.  Elle compte aussi mettre son énergie à la réalisation des cinq objectifs prioritaires de son parti et de madame Valérie Plante 45e personne et première femme à occuper à occuper le poste de maire de Montréal, en 375 ans d’histoire. Ces cinq objectifs sont :

la mobilité, la sécurisation des intersections, comme l’ajout de feux piétons, de feux cyclistes ou de feux prioritaires non seulement aux intersections qui  ont enregistré des accidents dans le passé, mais dès que des citoyens en font la demande.  L’ajout de pistes cyclables pour permettre à plus de jeunes de pouvoir se rendre à l’école en vélo.

Parlant de la ligne rose, elle souligne qu’elle aura pour effet de soulager la ligne orange au niveau de son arrondissement et de réduire considérablement les temps de déplacement des résidents.

Le développement économique, en collaboration avec les commerçants et les autres acteurs du milieu, soutenir les petites entreprises existantes.

 

L’amélioration des espaces verts, en améliorant les infrastructures existantes.

 

Madame Thuillier a souligné lors de notre entrevue qu’elle entend continuer à promouvoir le transport en commun, en prêchant par l’exemple,  en se déplaçant en métro et en autobus.

 

Madame Thuillier est fière de deux de ses réalisations antérieures en collaboration avec la CDEC et d’autres acteurs du milieu. Il s’agit du développement du secteur Fleury Ouest et du redéveloppement du quadrilatère Henri-Bourassa, Basile-Routhier, Park Stanley et Millen avec un projet immobilier, la réfection de la rue Millen, la construction d’un pavillon à énergie nette zéro ainsi qu’une rue piétonne en bordure de la rivière.

Pour la première année de son mandat, madame Thuillier veut être à l’écoute de ses concitoyens. Par divers moyens de communication, elle entend les consulter en vue de mettre sur pied des mesures pour répondre à leurs attentes.

 

Madame Thuillier rappelle qu’elle est une des rares femmes à avoir donné naissance à des enfants durant sa carrière en politique municipale. Elle a en effet donné naissance à deux garçons depuis son élection en 2009.  Elle a œuvré pour que les autres femmes qui décident d’agir ainsi puissent jouir de congé de maternité ; ce qui est le cas depuis 2016.

.

Madame Thuillier est née d’une famille d’immigrante, mais elle est née à Montréal. Elle a eu l’occasion de visiter sa parenté en France lors de sa maîtrise en environnement après des études de 1er cycle en géographie à l’Université de Montréal.  Elle est donc sensible à la cause des immigrants et des organismes qui les accueillent.

 

Il est clair que sa formation universitaire l’amène à rejoindre la préoccupation des citoyens par rapport à leur milieu de vie. Par exemple, elle est heureuse que le gouvernement tergiverse par rapport au prolongement de l’autoroute 19 entre Laval et Bois-des-Fillion.  Elle a demandé au gouvernement de plutôt considérer la mise en place d’un boulevard avec des intersections bien balisées de façon à permettre une meilleure circulation au lieu d’une autoroute qui ne ferait qu’apporter un flot de véhicules

Ahuntsic-Cartierville est un arrondissement vert.  Cet arrondissement compte plus de soixante-quinze parcs et environ 200 espaces verts. C’est le deuxième arrondissement vert de l’île de Montréal derrière le Sud-Ouest.  Elle entend maintenir et même améliorer cet aspect de l’arrondissement.



This post has been seen 94 times.
Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial