Rats depuis plus de six mois dans Parc-Extension

Rats depuis plus de six mois dans Parc-Extension

L’intervention urgente de Mmes Plante et Fumagalli est demandée

 

La Ville de Montréal doit prendre en charge la dératisation et refiler la facture au propriétaire.

 

Montréal, le 6 novembre 2017. Le Comité d’action de Parc-Extension (CAPE) demande l’intervention immédiate de la nouvelle administration municipale à l’égard de la situation intenable vécue par les locataires des 18 immeubles situés au 8335 à 8415, Acadie, 8445 à 8455, Acadie, 8330 à 8350 et 8430 à 8470, Birnam et 955, D’Anvers.

 

Ces immeubles, qui avaient fait la manchette en juillet 2017 (revue de presse ci-après), ont fait l’objet d’un plan d’action spécifique de la part de l’arrondissement Villeray/St-Michel/Parc-Extension pour obtenir la dératisation, l’extermination des souris et des coquerelles et les nombreuses réparations nécessaires.

 

Or, en ce lendemain d’élections, des rats ont encore été vus. Le CAPE se désole de l’échec de l’intervention de l’arrondissement. La Ville de Montréal doit prendre en charge immédiatement la dératisation et refiler la facture au propriétaire.

 

La Ville doit également prendre tous les moyens à sa disposition pour sévir d’autant plus que les autres problèmes sont loin d’être réglés.

 



This post has been seen 48 times.
Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial