MILITANTISME ET ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX

LEURS VIES SONT EN JEU: MILITANTISME ET ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX

Table ronde sur la justice environnementale animée par Françoise David

 nov 2017 page 5 santé logo Action cancer

Les militantes autochtones et les femmes racisées et marginalisées sont au cœur des batailles pour la justice environnementale. Provenant de communautés affectées de façon disproportionnée par les expositions toxiques et la dégradation environnementale, elles s’éloignent de la vision abstraite des problèmes environnementaux compromettant « l’avenir de la planète » pour s’attaquer aux conséquences sociales et de santé immédiates de l’exposition chronique aux substances toxiques.

 

« Les femmes, et surtout celles qui vivent dans des environnements qui sont de plus en plus toxiques, doivent non seulement faire partie des discussions environnementales, mais aussi de la recherche de solutions durables dans ce domaine. Le militantisme dont elles se réclament constitue une forme essentielle de renforcement du tissu communautaire s’attaquant au racisme environnemental, et c’est exactement ce qu’il nous faut », soutien Jennifer Beeman, directrice générale d’Action cancer du sein du Québec.

Action cancer du sein du Québec invite la population à participer à une soirée de discussion aux côtés de militantes, de membres du milieu universitaire et de travailleuses communautaires qui parleront de leurs stratégies militantes et des manières dont elles utilisent concrètement leurs analyses au quotidien et dans leur travail.

 

LEURS VIES SONT EN JEU: MILITANTISME ET ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX

Table ronde sur la justice environnementale animée par Françoise David

 

Le mercredi 22 novembre de 19 h à 21 h

Maison du développement durable 50, Sainte-Catherine O., salle Ste. Catherine.

 

Entrée gratuite. Un service de traduction simultanée sera offert. Organisé par Action cancer du sein du Québec.

 

 

Panélistes invitées :

Gina Thésée est professeure à l’UQAM, spécialiste de l’éducation à l’environnement, à la démocratie et à la justice sociale.

Suzie O’Bomsawin dirige le bureau du Ndakinna du Grand Conseil de la Nation Waban-Aki. Elle est chargée de voir aux intérêts de la Nation en matière de ressources naturelles sur l’étendue du territoire ancestral, le Ndakinna.

Jennifer Beeman est directrice générale d’Action cancer du sein du Québec. Elle travaille à la sensibilisation des populations et des jeunes des écoles secondaires publiques des quartiers défavorisés de Montréal en ce qui concerne la santé environnementale et les substances toxiques.

Depuis plus de 25 ans, Action cancer du sein du Québec  informe la population sur les liens entre l’environnement et le cancer du sein, exerce des pressions sur les gouvernements afin que soient interdites les substances cancérigènes connues dans les produits de soins personnels et de nettoyage auxquelles les Canadiennes et les Canadiens s’exposent involontairement chaque jour, en plus de soutenir les femmes et les hommes touchés par le cancer du sein et de leur créer un réseau.

 

 

Viorica Lorcencova

Coordonnatrice de bureau/Administrator

 

514-483-1846

1001 Lenoir, suite B-250

Montreal (QC) H4C 2Z6

viorica.lorcencova@acsqc.ca

www.acsqc.ca



This post has been seen 57 times.
Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial