Immersion au cœur de l’histoire haïtienne du Québec

Immersion au cœur de l’histoire haïtienne du Québec

 IMMERSION

Le 30 septembre dernier, se tenait l’exposition La présence haïtienne dans le patrimoine québécois. Présentée par le Centre des arts de la Maison d’Haïti, l’activité culturelle se déroulait dans les locaux même de la Maison d’Haïti.

 

L’exposition, basée sur différentes archives de la communauté haïtienne à travers l’histoire des 45 ans de la Maison d’Haïti, met en scène ces documents, grâce à la technologie. La 3D et la réalité augmentée, au travers d’un casque de réalité virtuelle (VR), permettent ainsi l’immersion totale du visiteur.

 

Une telle exposition a vu le jour grâce à Ralph Maingrette, responsable des communications et des médias sociaux de la Maison d’Haïti. L’artiste enfoui en lui a la « volonté de connecter passé et présent à partir des archives photographiques ».

Utiliser la technologie virtuelle lui permet aussi de faciliter la transmission de « l’histoire aux générations futures », tout en leur permettant de se l’approprier.

L’ensembles des documents présentés varie autant dans la forme que le contenu. Les visiteurs peuvent découvrir, casque VR vissé sur la tête, des publications de la Maison d’Haïti, des documents provenant de campagnes de mobilisation ou encore des photos et vidéos des activités et programmes mis en place par la communauté haïtienne.

Ces documents d’archives ont pour but de sensibiliser le public haïtien, mais aussi de toutes origines, « sur l’histoire de la communauté haïtienne au Québec », explique Désirée Rochat, éducatrice communautaire et archiviste.

 

Au-delà de la simple exposition, cette initiative embrasse une cause plus profonde.  Pour Ralph Maingrette, il s’agit d’un travail de mémoire directement lié « à une quête identitaire aussi bien collective qu’individuelle ». Une quête qui nous fait découvrir l’histoire de ceux qui ont permis, permettent et permettront, directement ou non, à la Maison d’Haïti de fêter aujourd’hui son 45ème anniversaire. Car comme l’explique Désirée Rochat, « mémoires et histoires (…) sont des mots qui font référence au passé mais aussi au présent et surtout au futur ».

 

Rémi de Marassé

 

 



This post has been seen 32 times.
Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial