Femmes d’affaires noires du Canada

femmesÉtant donné que nous célébrons le Mois de l’histoire des Noirs, qui à mon avis fait partie de notre histoire collective et devrait être enseigné autant que l’histoire des Premières Nations et des Européens, je vous offre un article en honneur de ce mois si important.

 

Certaine personne associent ce mois à une célébration d’un groupe minoritaire soi au Canada ou aux États-Unis, par contre la population noire dans ces deux pays, toutes ethnies et culture confondue, totalise plus de 17 % de la population. Parmi ce pourcentage se retrouve des enseignants, des médecins, des politiciens, des étudiants, des avocats et parmi  d’autres vocations et occupations, oui, on retrouve également des entrepreneurs!

 

Avec ceci en tête, j’ai donc décidé de vous présenter à deux femmes d’affaires noires qui ont marqué l’histoire Canadienne.

 

La première était rédactrice en chef d’un journal en Amérique du Nord. Mary Ann Shadd a défendu sans relâche l’éducation universelle, l’émancipation des Noirs et les droits des femmes.

 

Née au Delaware, Mme Shadd s’installa à Windsor dans l’ouest du Canada en 1851 (aujourd’hui  connu sous le nom de l’Ontario) pour enseigner. Elle fonda le Provincial Freeman, dédié à l’abolitionnisme, à la tempérance et aux droits politiques des femmes. Pendant la guerre civile américaine, elle retourne aux États-Unis pour recruter des soldats afro-américains pour l’armée de l’Union.

 

Après la guerre, elle déménagea à Washington, D.C., pour enseigner et étudier le droit, et deviendra à soixante ans, la deuxième femme noire aux États-Unis à obtenir un diplôme en droit. En 1994, Mme Shadd Cary est désignée Personne d’importance historique nationale au Canada.

 

La deuxième contestait les pratiques ségrégationnistes en Nouvelle-Écosse. Bien avant le mouvement moderne des droits civils aux États-Unis, cette femme noire de Halifax, Viola Desmond, défendra l’égalité raciale dans un cinéma d’une région rurale de la Nouvelle-Écosse. En 1946, lors qu’elle était travailleuse autonome dans un salon de coiffure, elle créa tout un émoi en refusant de s’installer dans une section du cinéma officieusement réservé aux personnes de race noire. Elle fut traînée hors des lieux et emprisonnée.

 

Même si les représentants de l’ordre refusaient d’admettre qu’il s’agissait d’une question raciale, son cas polarisa la population noire de la Nouvelle-Écosse et l’incita à lutter pour le changement. En 1954, la ségrégation devient officiellement interdite en Nouvelle-Écosse grâce à ces efforts.

 

Ces femmes d’exceptions ne sont que deux parmi tant de femmes d’affaires noires qui ont contribuées au sein de nos communautés canadiennes et qui se sont battus non seulement pour l’égalité raciale, mais également pour faire de la place à d’autres femmes au sein d’organismes communautaires, d’institutions gouvernementales et d’entreprise.  

 

Souhaitez-vous partager vos commentaires ou nous faire parvenir le nom et l’histoire d’une femme d’affaires noire qui contribue actuellement au développement socio-économique de notre pays, ou plus précisément, de notre belle ville de Montréal? Peut-être vous souhaitez vous nommer vous-même?

 

Contactez-nous dès aujourd’hui afin de contribuer à ma prochaine rubrique.

 

Écrit par :

 DSCN1091

Yasmina E. Jimenez

Coach d’affaires et Fondatrice de

MON ATELIER

438-877-4797

info@MonAtelierMonCoach.com

www.MonAtelierMonCoach.com

.com

 

 

 

Nous sommes présentement en plein milieu de notre haute saison.
Pour continuer d’assurer une expérience de service à la clientèle agréable, nous aimerions vous informer que toutes premières consultations Gratuites ainsi que tous rendez-vous sous forme de suivi pour nos clients existants doivent être programmés

3 à 4 semaines à l’avance.

 

Pour ce faire, envoyez-nous un courriel avec votre demande, vos coordonnées et au moins 3-4 disponibilités :

 

info@MonAtelierMonCoach.com
Toutes demandes seront traitées dans un délai de 72 heures.

Veuillez également noter que toute demande reliée au programme de lancement d’entreprise devraient être envoyées au :

 

yasmina. elbabartijimenez5@csmb.qc.ca

 

Merci de votre compréhension et de votre patience.

 

Yasmina E. Jimenez

Coach d’affaires et Fondatrice

MON ATELIER

(438) 877-4797

info@MonAtelierMonCoach.com

www.MonAtelierMonCoach.com

 

——————————————————————–

Hello,

 

We are currently in the peak of our high season.
To continue to assure a great customer service experience, we will like to inform you that all first time Free consultations and follow-

To do so, please send us an email with your request, contact information and at least 3-4 different availabilities: info@MyWorkshopMyCoach.com
All requests will be answered within a 72 hour period.

Please not that all requests regarding the lancement d’entreprise program should be sent to:

 

yasmina. elbabartijimenez5@csmb.qc.ca

Thank you for your understanding and patience.

 

Yasmina E. Jimenez

Business Coach and Founder

MY WORKSHOP

(438) 877-4797

info@MyWorkshopMyCoach.com

www.MyWorkshopMyCoach.com

 

 

 



This post has been seen 171 times.
Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial