Les 5 langages d’amour

jan 2017 page 7 Les 5 langages

Les 5 langages d’amour : comment mieux aimer les autres.

 

En ce mois de février, le thème de l’amour est à l’honneur. On pourrait avoir le réflexe de penser aux autres lorsqu’on pense à l’amour. Cependant, toute forme d’amour a une composante très importante qui est l’amour de soi. Il existe plusieurs types d’amour, tel que l’amour passion (eros), l’amour universel (agape) et l’amour amitié (philia). Peu importe le type de relation dans laquelle on se retrouve, nous en sommes le dénominateur commun.

La communication est un critère de succès de toute relation. Le langage verbal et non-verbal qui est utilisé affecte comment le message sera reçu par notre interlocuteur. Ceci s’applique aussi à notre façon d’exprimer l’amour; qui est spécifique à chacun. C’est ce que l’on appelle le langage d’amour. Ce concept est tiré du livre Les 5 langages d’amour de Gary Chapman (1995).  L’auteur explique comment il est important de connaître son langage d’amour; ce qui va permettre d’approfondir sa relation avec autrui. Nous avons un langage principal, mais souvent un deuxième est présent.

Le premier langage est les paroles valorisantes. Ce sont des mots, paroles qui vont démontrer son appréciation de l’autre tel que des compliments ou lorsqu’on souligne les bons coups. Ceci a pour but de faire du bien sans rien attendre en retour. Ces paroles vont nourrir un potentiel qui peut être latent chez l’autre. Dans le cas contraire, les paroles dévalorisantes auront un énorme impact négatif. Une critique va profondément ébranler la personne. Elle ne se sentira pas aimé.

Le deuxième langage est le temps de qualité. Ce sont les moments passés ensemble sans interruption ou distraction. Peu importe l’activité, ce qui importe est le moment présent qui est partagé. Les conversations sont enrichissantes et il existe un profond désir de connaître les émotions et pensées de l’autre. Dans le cas contraire, être ensemble dans la même pièce sans interaction laisse un sentiment de vide, un désir de rapprochement. Être trop occupé pour passer du temps ensemble aura le même impact.

Le troisième langage est les cadeaux. Ce sont des symboles visuels d’amour. Ils démontrent que l’on pense à l’autre. Le cadeau peut être acheté ou fait maison, cela importe peu. Petit ou grand, à prix modique ou luxueux; c’est le geste qui compte. Il est une forme de confirmation de l’amour que l’on ressent pour l’autre. Dans le cas contraire, son absence démontre un manque de soutien, d’appréciation.

Le quatrième langage est le service. On rend service à l’autre pour l’aider, pour lui retirer une charge quelconque. L’intention derrière tout cela est d’aider l’autre, de démontrer son amour. Car les actions valent plus que des paroles. Par exemple, s’occuper d’une tâche ménagère quelconque, préparer un repas, etc. Dans le cas contraire, on va se sentir crouler sous les responsabilités tandis que l’autre semble se la couler douce.

Le dernier est le toucher physique. Une caresse, se tenir la main, un câlin a comme effet de calmer et de rassurer l’autre. Tout geste physique est une expression d’amour. Au-delà d’un contact sexuel, le toucher physique peut être aussi simple qu’être assis à proximité l’un de l’autre. Dans le cas contraire, la distance physique ou l’absence du toucher fait en sorte que l’autre se sent rejeté.

En comprenant notre langage d’amour, cela permet de mieux communiquer nos besoins. De plus, cela permet de mieux comprendre l’autre et de lui démontrer l’amour dans son langage. Par exemple, le langage principal de Madame est le service. Son partenaire/ami/membre de la famille lui démontrera de l’amour en rendant service. Les cadeaux n’ont pas le même impact. Tandis que pour Monsieur, son langage est le contact physique. Lorsque Madame veut faire plaisir, ce sera une simple caresse qui fera en sorte à ce qu’il se sente aimé et apprécié.

Je vous invite à identifier votre langage d’amour et de communiquer à une personne proche ce qui vous fait plaisir. Nous avons tous comme réflexe de démontrer de l’amour aux autres dans notre propre langage. Tandis qu’il est plus efficace de le faire dans le langage d’amour de l’autre. Car le but ultime est que l’autre personne se sente aimé. Alors autant le faire dans des termes qui auront plus d’impact.

 

Jessie Legent est coach professionnel de vie, certifié en Programmation neuro-linguistique. Elle travaille avec les personnes désirant atteindre leurs objectifs personnels afin de faire les choses différemment.

 

Restons connecté:

www.coachjessielegent.com

info@coachjessielegent.com

www.facebook.com/CoachJessieL

 

 



This post has been seen 218 times.
Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial