La gymnaste américaine Simone Arianne Biles est d’origine haitienne

 La gymnaste américaine Simone Arianne Biles est d’origine haitienne

Simone Biles est triple championne du monde au concours général (2013, 2014 et 2015), triple championne du monde au sol (2013, 2014 et 2015) et double championne du monde (2014 et 2015) à la poutre. Elle remporte également le championnat du monde avec l’équipe américaine en 2013, 2014 et 2015. Simone Biles est double championne nationale américain du concours général (2013 et 2014). Elle devient quadruple championne olympique, individuelle, par équipe, au saut de cheval et au sol aux Jeux olympiques d’été de 2016.

 

Simone-Biles

Simone-Biles

 

Simone Arianne Biles est née le 14 mars 1997 à Columbus, Ohio. Comme sa mère était incapable de s’occuper de ses frères et sœurs en raison d’une addiction à la drogue, Simone a été adoptée et élevée par ses grands-parents, Ronald et Nellie Biles. Ron, le père de Simone, est originaire d’Haïti, et est un contrôleur de la circulation aérienne à la retraite et Nellie Cayetano, la mère de Simone, émigré de Belize, est l’ancienne co-propriétaire d’une chaîne de maisons de soins infirmiers. Elle a deux frères du nom de Ronald et Adam.

Simone s’entraine 30 h par semaine. En 2014, elle et son principal entraineur, Aimee Boorman, s’entraînent au World Champions Centre (WCC), un gymnase fondé par les grands-parents de Simone qui l’ont adoptée comme l’autorise la loi aux États-Unis.

Elle fait partie de l’équipe nationale américaine depuis 2011.

En 2012, Biles a été la championne nationale Junior au saut et gagne la médaille de bronze au concours général.
En 2013, elle devient senior et participe à de grandes compétitions comme les championnats du monde de gymnastique artistique où elle décroche 2 médailles d’or (concours général et sol), une médaille d’argent (Saut) et une médaille de bronze (Poutre). La même année, Biles concourt à l’American Cup (en), une épreuve de Coupe du monde de la FIG. Elle et Katelyn Ohashi (en) sont sélectionnées pour remplacer Elizabeth Price et Kyla Ross. Biles remporte alors l’argent derrière Ohashi.

 

Simone-Biles

Simone-Biles

 

En 2014, lors championnats du monde, elle remporte 4 médailles d’or (concours général, sol, poutre et par équipe) et la médaille d’argent au saut.

En 2015, elle devient la première gymnaste féminine à remporter trois fois d’affilée le titre de championne du monde au concours général, grâce à son nouveau titre à Glasgow, rejoignant ainsi l’icône Svetlana Khorkina (titrée en 1997, 2001 et 2003)4.

En 2016, Biles devient championne olympique aux Jeux de Rio au. Elle obtient ensuite sa deuxième médaille d’or en remportant le concours général individuel en devançant sa compatriote Alexandra Raisman et la Russe, puis remporte un troisième titre. Elle échoue ensuite dans sa quête d’une quatrième médaille d’or consécutive en terminant la finale de la poutre sur la troisième marche du podium. Mais elle remporte finalement un quatrième titre lors sa dernière épreuve, avec l’exercice au sol, et égale ainsi le record de sacres dans une même édition des Jeux, aux côtés de la Soviétique Larissa Latynina (en 1956), de la Tchécoslovaque Vera Caslavska (en 1968) et de la Roumaine Ecaterina Szabo (en 1984).

Elle a récolté cinq médailles, dont quatre d’or, devenant la première membre de son pays à décrocher quatre titres en gymnastique lors des mêmes Jeux.

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR EN SAVOIR PLUS

Anmwe
Source/Wikipedia
Photo/Archives/Radio-Canada
www.anmwe.com

Simone-Biles

Simone-Biles



This post has been seen 154 times.
Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial