Fin du sexe dans le processus de reproduction

Fin du sexe dans le processus de reproduction’’

Par Paul-Alexis Francois

Dans un article intitulé’ La fin du sexe dans le processus de reproduction’’ l’expert en droit médical et en biotechnologie, Hank Greely, de l’Université Stanford, prédit en mars 2013 dans un exposé présenté au collège Davidson, aux Etats-Unis, que dans une trentaine d’années, nous cesserons d’avoir du sexe pour faire des bébés, dans les pays industrialisés. Selon lui, la technologie de reproduction sera si développée que les bébés éprouvettes  seront la norme. Les futurs parents iiront dans un laboratoire avec leurs spermes,, leurs tissus de peau de façn à permettre aux chercheurs de mettre lau point  un embryon idéal au lieu de risquer d’avoir des bébés avec des maladies héréditaires, autistes ou trisomiques comme c’est présentement souvent le cas avec la méthode traditionnelle.

Ce sera, selon Greely, un service légal régulier, à si peu de frais que tout le monde pourra se le permettre.

Les futurs parents pourront choisir un ou deux embryons parmi une douzaine pour fins d’implantation, gestation et naissance.  Les chercheurs seront à même de dire aux parents par exemple le pourcentage de chance que son enfant aura d’être dans les meilleurs dans telle ou telle catégorie en termes d’intelligence ou de santé robuste.  Cette méthode mettra en échec certaines maladies héréditaires et améliorera considérablement la race humaine d’une génération à l’autre.

Cependant les gens continueront à avoir du sexe pour le plaisir. Faites-nous part de ce que vous pensez de cette idée.

Vous pouvez visionner l’intégralité de son exposé en anglais en visitant www.vimeo.com 65297323



This post has been seen 153 times.
Please follow and like us:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial