Forum économique de St Michel à LA TOHU, le 13 novembre 2015

 

 

Forum économique de St Michel à LA TOHU, le 13 novembre 2015

 

Par Céline Leduc avec collaboration de Paul-Alexis François

Le maire de Villeray St Michel Parc Extension en grande conversation avec madame René qui rêve d'un campus universitaire ou collégial à St Michel. Elle est très satisfaite d'avoir le collège Rosemont à proximité mais...

Le maire de Villeray St Michel Parc Extension en grande conversation avec madame René qui rêve d’un campus universitaire ou collégial à St Michel. Elle est très satisfaite d’avoir le collège Rosemont à proximité mais…

Le député de Viau, David Heurtel, le maire de Villeray St Michel Parc Extension, Anie Samson et conseiller municipal du district de St Michel, Frantz Benjamin, nous avaient donné rendez- vous à la Tohu. Ce fut une journée  d’information et d’échange avec les citoyens de St Michel, certains entrepreneurs du quartier St Michel et des fonctionnaires de la Ville de Montréal. L’objectif est d’amener les citoyens à prendre connaissance de ce qui se fait ailleurs dans le monde en matière de développement d’espaces urbains à l’ère du numérique mais aussi de recueillir les préoccupations et les idées des citoyens et des entrepreneurs du quartier de façon à ce que soit l’affaire de tous. Donner au quartier St Michel un nouveau look.  Contribuer à développer ce  quartier pauvre grâce à la collaboration des trois paliers de gouvernement municipal, provincial et fédéral mais aussi par l’apport des citoyens et des entrepreneurs dans une vision d’ensemble mise à jour à la lumière de ce qui s’est passé ailleurs dans le monde, en reprenant ce qui s’est avéré un succès dans des contextes similaires au nôtre et en évitant les pièges imprévus expérimentés ailleurs.  Ce fut une belle et fructueuse journée d’information et de consultation de la population de St Michel.

 

Des experts et de simples citoyens ont parlé de la pauvreté et du délabrement observé dans certains secteurs du quartier. Il fut question d’immeubles qui ont besoin de réparation, des immeubles abandonnés avec des planches comme fenêtres. Certains ont évoqué la nécessité d’avoir des rues plus sécuritaires, d’améliorer la condition de vie pitoyable des gens du quartier, du manque d’investissement dans ce quartier pauvre qui a un passé industriel mais qui n’a apparemment pas de futur si rien n’est fait pour redresser la situation.  Des manufactures ont fermé leurs portes, il y a belle lurette. Les gens, en quête de travail, doivent aller à Côte de Liesse, Rivière de Prairies ou St Léonard sinon avoir recours à l’assurance sociale et les banques alimentaire pour nourrir leur famille.  Donc, c’est la condition déplorable des immeubles, des maisons et la déprime pour plusieurs qui cherchent en vain du boulot.  Les différents paliers de gouvernement cherchent des solutions durables et bénéfiques pour tous.  L’objectif du Forum est de mettre en commun les ressources disponibles pour faire de St Michel un endroit qui attire les commerçants, les petites entreprise, les entrepreneurs et crée une nouvelle dynamique avec un slogan rassembleur pour créer une vision de St Michel conforme à nos rêves de façon à ce que nos rêves deviennent réalité. Il faut rêver pour créer une nouvelle vie à travers une vision commune, a dit le maire Anie Samson. Nous avons rêvé que la carrière Miron disparaîtrait.  Nous avons travaillé ensemble, organismes, citoyens, entrepreneurs du quartier, élus municipaux, provinciaux, fédéraux et ce rêve est devenu réalité, dit-elle. Le 13 novembre, nous étions à la TOHU, pour parler de développement économique de St Michel dans un endroit où il y a quelques années, il n’y avait que détritus et odeurs nauséabondes mais aujourd’hui, c’ est le siège d’une entreprise d’envergure internationale qui fait la fièreté de toute la nation québécoise.

On a discuté avec Émeraude

On a discuté avec Émeraude

Nos rêves sont devenus réalité avec la nouvelle industrie des arts du cirque.  La magie du cirque est désormais présente et ouverte à nos  enfants qui aiment le cirque. Les adultes ont déjà rêvé de parcourir le monde avec le cirque.  Ils voulaient ou veulent devenir des clowns ou des artistes acrobates ou magiciens.  Le Cirque du Soleil vint s’installer à St Michel.  Une promesse faite et tenu, les dirigeants embauchent les gens du quartier. Les jeunes et moins jeunes sont embauchés comme serveurs, chefs, restaurateurs, à la billetterie, au lieu de chômer, ils travaillent et cela leur permet de rêver d’un futur meilleur pour leurs enfants.

Le petit maghreb est un autre exemple de rêve devenu réalité à St Michel. Il y avait au départ beaucoup de sceptiques quand les décideurs de St Michel en parlaient au départ. Aujourd’hui, ce rêve est devenu réalité au delà de toute espérance parce que seul, on peut aller vitemais ensemble, on peut aller beaucoup plus loin.

Un pasteur a demandé au microce qu’on peut faire pour intégrer la jeunesse chrétienne d’obédience protestante au projet de développement de St Michel.  Il s’est plaint d’un manque de communication.  Tour à tour le maire Anie samson et le conseiller Frantz Benjamin lui ont signifié l’abondance des ressources existantes pour l’intégration socio économique des jeunes de toute confession religieuse à St Michel.  Le conseiller du district de St Michel a souligné le caractère multi confessionnel du quartier St Michel en commençant par le nombre impressionnant d’églises chrétiennes de congrégations diverse, ayant pignon sur rue sur la rue Charlantd entre St Michel et Papineau. Il a souligné la présence d’une pagode boudhiste sur la rue Jarry entre la 8e et la 7e avenue, plusieurs mosquées dont celle de la nation de l’islam sur le boulevard St Michel, celle sur la rue Crémazie près du 3750, celle du petit maghreb sur la rue Jean-Talon, Selon lui, c’est une richesse inestimable pour le quartier et il fera tout pour améliorer la communcation entre les divers leaders de ces communauté religieuse et l’arrondissement pour les amener à soumettre leur projet pour les jeunes notamment.

Parlant de projets, l’économie sociale a été abondamment évoqué au cours de la journée. Plusieurs projets sont en chantier dans St michel et lors du prochain forum, les promoteurs sont conviés à venir parler de leurs projets.

 

Une dame demanda, lors de la période des questions, s’il y aura un pavillon universitaire car sa fille rêve d’être médecin et non d’être une préposée aux bénéficiaires communément appelé un P.A.B, comme sa mère ou ses tantes. Sa famille œuvre dans le domaine de la sante depuis des générations.    On lui répond chose à voir à penser et elle est invitée à participer au comité citoyen.

Un homme se leva et dit qu’il  est intéressé à se lancer en affaire et veut ouvrir un magasin. Oui c’est possible, lui a tour à tour répondu le député de Viau, le maire Anie Samson et le conseiller Frantz Benjamin.  Il y a des programmes municipaux, provinciaux et fédéraux qui peuvent l’aider à concrétiser son projet.

Nadine Pierre du bureau de comté de David Heurtel,député de Viau(St Michel)au forum économique deSt Michel du 13 novembre 2015 à la TOHU

Nadine Pierre du bureau de comté de David Heurtel,député de Viau(St Michel)au forum économique deSt Michel du 13 novembre 2015 à la TOHU

Deux personnes lui remettent une carte de visite.  La gente politique est à l’écoute des gens du quartier, ils veulent démontrer par leurs actions que le rêve d’une meilleure vie est possible.  La magie du rêve donne aux gens l’espoir et la créativité pour se créer un boulot et aller à l’aventure dans leur quartier.

 

Les exemples choisis viennent d’Europe pour montrer les possibilités générées par le tourisme,  les arts et le milieu artistique.   L’industrie des arts est une entreprise qui rapporte des millions.

 

Il y a quelques années un politicien voulait faire de Montréal le Hollywood du Nord. Les gens dans la rue blaguaient à ce sujet. Aujourd’hui un pas de géant est fait dans ce sens avec la présence de la TOHU et du Cirque du soleil à St Michel. Des gens, des politiciens, des entrepreneurs ont transformé certains quartiers pauvres en quartier de plus en plus huppé. Tel est le cas de Pointe St Charles qui offre des services de doublage de film, des studios pour les graphistes et experts en vidéo.   Pointe St-Charles et St-Henri on refait peau neuve. Les rues sont devenues plus larges, les commerçants y pullulent mais il y a encore de la misère. Les pauvres ont dû trouver un autre quartier, qui sera refait.   Les personnes à faible revenu ou à revenus fixes ne peuvent plus payer leur loyer qui augmente. Les vieux buildings deviennent des condos hors prix même si les gens ont la possibilité d’y habiter, ils ne peuvent pas payer les frais d’administration de condo.    Personne n’a adressé cette réalité de vie de quartier qui explose et disperse les gens et les force à immigrer ans un autre quartier pour refaire leur vie.  Mais on promet à St Michel des loyers à prix modique pour aider les gens à rester et bénéficier des changements.  Des logements sociaux sont prévus.  Il faut absolument que la population s’implique, que les gens du quartier parlent et soient écoutés.     On nous promet une troisième rencontre pour l’an prochain.   Donc un dossier à suivre.

 



This post has been seen 205 times.
Please follow and like us:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial