Justin Trudeau 1er, un premier ministre pas comme les autres

Boxer torse nu pour recueillir des fonds pour un un organisme de charité en 2012

Boxer torse nu pour recueillir des fonds pour un organisme

Notre objectif est de 500 abonnés payants par année. Vous êtes invités à nous mentionner, si vous refusez que nous affichions votre nom  sur notre site, dans la liste de nous abonnés. Merci de contribuer à favoriser la diversité des informations.

justin Trudeau

Par paul-Alexis François

Justin Pierre James Trudeaue est né le 25 décembre 1971 à Ottawa.Il est le fils aîné de Pierre Elliott Trudeau, ancien Premier ministre du Canada, et de Margaret Sinclair.Son père a mis fin à sa carrière politique en en 1984. Il avait, treize ans. Son frère cadet, Alexandre Trudeau dit Sacha pour les intimes, est né le 25 décembre 1973. Il a grandi à Montréal. Il est marié depuis le 28 mai 2005 à Sophie grégoire, instructrice de yoga, ancienne mannequin et animatrice de télévision.. Ils ont trois enfants ensemble : Xavier James Trudeau, né le 18 octobre 2007, Ella-Grace Trudeau, née le 15 février 2009 et Hadrian Trudeau, né le 28 février 2014. Il est le premier premier ministre canadcen fils de premier ministre. Le 31 mars 2012, il a osé boxer torse nu pour ramasser des fonds pour un organisme de charité scandalisant beaucoup de personnes. Lors de ce combat de boxe,à l’occasion d’un gala de bienfaisance pour la lutte contre le cancer, il met KO, à la sixième minute du premier round, le sénateur conservateur Patrick Brazeau favori des parieurs à trois contre un.

À 43 ans, il est devenu la deuxième plus jeune personne à être élu premier ministre du Canada en date du 19 octobre 2015. Il est aussi, conséquemment, la 23e personne à être élu à ce poste de puis la création de la confédérationcanadienne. Il est député de la circonscription de Papineau dans l’arrondissement montréalais de Villeray-St-Michel-Parc Extension depuis 2008. Villeray, Saint-Michel-Parc Extension est un électorat le plus diversifié du point de vue socio culturel et aussi l’un des plus pauvres du Québec. Il est Chef du Parti libéral du Canada depuis le 14 avril 2013. Il remporte l’élection avec 80,1% des 104 000 suffrages exprimés1.

J’ai écouté les discours des chefs de parti après la publication des résultats des élections du 19 octobre 2015. C’est le discours d’un champion boxeur. On sait depuis sa campagne à la chefferie du parti libéral du Canda en 2012 qu’i a des positions bien tranchées en matière de Tarification du carbone,Réforme démocratique, Réforme du Sénat,Transparence du gouvernement,Rôle du Canada sur la scène internationale, Soutien aux infrastructures,Défense de la classe moyenne,Légalisation de la marijuana. Pour en savoir plus sur ses positions politiques je vous réfère à Wikipédia.

Le discours de Justin 1er contrate avec celui des autres premiers ministres que j’ai entendu auparavant. Alors, je me suis mis à me demander pourquoi Justin Trudeau que j’aime appeler Justin 1er, est-il si différent des autres premiers ministres. D’abord, je l’appelle Justin 1er parce que c’est la première fois dans l’histoire du royaume du Canada qu’un premier ministre de sa majesté britannique s’appelle justin. Certes, tous les premiers ministres avant lui avaient dit solennellement, je jure d’être le premier ministre de tous les canadiens. Je promets que mon gouvernement sera différent des autres. Je promets que mon eagira en fonction des valeurs et des ambitions partagées par tous les canadiens. Je serai le chef d’un gouvernement ouvert et transparent au service de tous les canadiens et canadiennes. Au-delà de ces déclarations sempiternelles, il y a un fait. Le député de Papineau est loin d’être un quidam. C’est une personnalité qui a eu une vie et une carrière très différentes de celles des premiers ministres que nous sommes habitués à voir et à entendre.

c’est inhabituel d’avoir au Canada un premier ministre qui a grandi en ayant pris l’habitude de discuter de politique canadienne et internationale avec ces parents dès sa plustendre enfance. C’est d’ailleurs, le premier prwmier ministre canadien fils de premier minisre. C’est encore plus inhabituel d’avoir un premier ministre canadien qui dès l’école promaire, se rendait à l’école escorté par la Gendarmerie Royale du Canada. Il a fait ses études secondaires au Collège Jean-de-Brébeuf. Il a obtenu un baccalauréat en littérature anglaise à l’Université McGill et un baccalauréat en éducation à l’Université de Colombie-Britannique. En 1994, il entreprend avec quelques amis un voyage où ils visiteront tour à tour, la France, l’Espagne, le Maroc, le Bénin, la Russie, la Chine, la Thaïlande et le Viêt Nam. C’est un voyage qui l’a beaucoup marqué. Entre 2002 et 2003, il entreprend des études d’ingénieur à l’École Polytechnique de Montréal. Tl travaille pour la station de radio CKAC en 2004. De 2005 à 2006, il est inscrit à une maîtrise en géographie physique à l’université McGill de Montréal. Son cadre familial exceptionnel, son périple à travers le monde, sa formation académique exceptionnelle dans les écoles primaires, secondaires , universitaires prestigieusesde Montréal, ses expériences de travail exceptionnelles l’ont outillé pour mrner une campagne électorale qui l’ont conduit à une victoire remarquableé Il a pris iun parti politique moribond et l’a conduit à une victoire sans équivoque, remarquable. Son parti a remporté 184 des 338 sièges disponibles à la chambre des communes à Ottawa, soit une majorité de 54%.

Pour remporter une victoire d’une telle ampleur, il faut posséder des aptitudes personnelles qui vous démarquent des autres. Les adversaires de l’actuel premier ministre du Canada à la 42e élection fédérale canadienne étaient des gens disciplinés rodés aux tractations nécessaires pour arriver à leurs fins, ambitieux et déterminés à réussir dans la réalisation de leur agenda politique. En Justin Trudeau, les résultats démontrent clairement que malgré son jeune âge et son manque d’expérience préalable en matière d’administration des campagnes électorales, il a su s’entourer d’une bonne équipe pour parvenir à ses fins. Ses adversaires aussi avaient une bonne équipe mais lui, il a démontré une fois de plus qu’il possède des talents de leader plus efficace car il a pris un parti politique en voie de disparition au Québec et en a fait une force politique majeure qui lui a assuré la victoire de cette élection fédérale. Oui, cela prend de la discipline aussi de la détermination, le flair de pouvoir s’entourer de personnes compétentes provenant de diverses sphères d’activités.

Quand il était enseignant de français à la West Point Grey Academy et à l’école secondaire Sir Winston Churchill à Vancouver.ses supérieurs racontent qu’il était novateur dans ses méthodes d’enseignement. Il avait le tour de susciter l’intérêt de ses élèves en appliquant des techniques innovatrices n’hésitant pas à faire le clown pour mousser leur intérêt et les amener à réussir. Il a transposé cet enthousiasme sur la scène politique et quand il déboutonnait sa chemise pour a-t-il dit à l’animatrice de la télé qui lui demandait pourquoi, il a répondu :c’est pour mieux toucher mon cœur pour mieux faire passer mon message de mon cœur au cœur de mess citoyens canadiens canadiennes pour créer cette chaine qui veut lier leurs ambitions et leurs valeurs dans une mutuelle volonté de les voir concrétiser ensemble. C’est beaucoup dire. Pendant longtemps, on a vu des du complexe industrialo militaire désireux de faire des profits que d’écouter la volonté du peuple canadien plus pacifique. On a eu une succession de premier ministre pour qui l’image du bon Canada fidèle à la politique du géant voisin était nécessairement la bonne même si les sondages démontraient que les canadiens pensaient souvent différemment avaient des ambitions et des valeurs différentes.

Sa formation, selon ce que j’ai lu sur lui, s’est fait à l’écoute des discussions politiques qui se faisaient à table et dans le salon de ses parents mais aussi et surtout dans ses voyages nombreux à travers le globe. Cela se sent même dans les images qu’il présentait sur le podium après sa victoire. On retrouvait derrière lui des gens différents de ceux qui étaient généralement derrière Tom Mulcair ou Stephen Harper, Brian Mulroney ou Jean Chrétien, par exemple. C’est de toute évidence, un rassembleur né.

Que ce soit dans la manière qu’il a mené le dossier de Massimo Pacetti ou de Dan Gagné, je vois une constante, une manière différente de faire de la politique de façon propre et transparente, sans lésiner avec l’éthique. Dans ces deux dossiers, il n’a pas hésité une seconde à montrer à ces deux personnages de pouvoir de son entourage, la porte de sortie,. Habituellement, les premiers ministres, cherchaient à protéger leur image en cachant la poussière sous le tapi, pour éviter le Qu’en dira0t-on, pour éviter que ne s’en prenne à leur jugement en choisissant dans son entourage des personnes qui posent des actions répréhensibles. Lui, il a le courage de dire à ceux qui violent les règles. Vous avez dépassé les bornes, assumez les conséquences de vos actes répréhensibles. Moi, je l’applaudis chaleureusement. J’ai hâte de le voir prendre la pagaie pour redonner à la pirogue canadienne de sa majesté britannique, son air de fierté et d’indépendance politique et économique retrouvée. Celui qu’il avait lorsque le Canada à l’opposé des États-Unis d’Amérique osait défier l’embargo inique des américains envers Cuba, j,ai hâte de voir s’il osera mettre fin à la collaboration avec les impérialistes américains et français dans le dosssier d’haîti. Osera-t-il se démarquer de l’interventionnisme canadien manifesté ces dernières années, en Haiti, en Lybie, en Irak, en Somalie par exemple. Osera-t-il défier les intérêts des compagnies pétrolièeres minières, bancaires qui font la pluie et lwe beau temps ces derniers temps. investira-t-il dans la création d’emploi ayant des retombées économiques et sociales positives pour les familles canadiennes plutôt que dans l’achat de mtériel de guerre très coûteux pour les envoyer massacrr des familles dans des endroits du monde n’ayant rien à voir avec la sécurité des familles canadiennes6 Osera-t-il faire preubve de neurtralité et de leadership sous la scène internationale au lieu de projeter l’image d’un leaader j’approuve inconditionnellement comme Stephen Harper par exemple? J’espère que non. J’espère qu’il gardera sa fraîcheur et son enthousiasme en faveur des ambitions et des valeurs pacifiques d’antan du peuple canadien qui faisaient notre renommée sur la scène internationale du temps de son pèere. j’ose rêver de cela.

Commentaires
Naceur Bouhalfaya

Naceur Bouhalfaya Si tu n as pas des jaloux et des frustrés contre toi rassure toi tu n as pas réussi dans la vie . J ai lu autant d insultes à son égard durant sa campagne et je me suis dit il va nous surprendre et il l a fait . Il l a fait et il a gagné . Ceux qui sont mécontents doivent par respect s allier a la majorité et il est la pour tout un mandat de surcroît majoritaire .

3 réponses · 3 heures
Luc Delisle

Luc Delisle Mets en qu’il est pas comme les autres

Photo de Luc Delisle.

 

Jean-Yves Paré

Jean-Yves Paré Les autres écoutaient ce que le peuple désire

Rappelez-vous que vous pouvez aider la communauté à aller de l’avant en vous impliquant. Faites-nous parvenir vos commentaires et critiques. Notre équipe a besoin de votre soutien financier. Toute contribution mensuelle de 2$ ou plus est la bienvenue. Libellez votre chèque à l’ordre de:

LE MONDE C.P. 201, Succursale St Michel, Montréal,Qc H2A 3L9

Merci.



This post has been seen 825 times.
Please follow and like us:

About irishj1

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial