Tension entre le CA et certains membres au Carrefour Jeunesse Emploi Centre-Nord

Janie

Janie

AG Carrefour

AG Carrefour

Carrefour

vue de participantes à AG 18 juin

vue de participantes à AG 18 juin

vue de l'AG

vue de l’AG

DSCN0783 DSCN0787

AG 18 juin

AG 18 juin

Le carrefour jeunesse Emploi  en juin 2016, c’eest 17 employés qui accueillent 1226 jeunes par année. L’organisme compterait 42 membres membres.  Il offre des services d’offre à l’emploi aux jeunes de16 à 35 ans, maintient un projet de recrutement, un kiosque au centre de loisir Lajeunesse, se dédie au maintien à l’école des jeunes à risque, travaille en concertation avec le centre Gabriel Roy dans le quartier Saint-Michel pour offrir des heures de stages aux jeunes adultes.  Le projet jeune en Action vise à replacer les jeunes décrocheurs à l’école. Le carrefour Jeunesse emploi travaille en étroite collaboration avec les organismes Forum Jeunesse et Pacte de Rue

Nous venons enfin de recevoir des nouvelles du Carrefour Jeunesse Emploi en date du 24 novembre 2015.  La présidente du C.A. du Carrefour Jeunesse Emploi, madame Janie Janvier vient de nous envoyer une lettre par courrier électronique.  Elle nous annonce la nomination d’une personne à la direction de Carrefour Jeunesse Emploi.  Nous disons merci à madame Janvier pour cette initiative qui permettra au Carrefour Jeunesse Emploi de reprendre une allure de vie associative démocratique en lançant enfin l’assemblée générale annuelle tant attendue. Ce sera l’occasion pour elle de faire le pont sur la situation du carrefour jeunesse emploi à tous les points de vue. Rapport annuel, états financiers, plan d’action, élection des administrateurs.  Merci madame Janvier.

tension

DIGITAL CAMERA

DIGITAL CAMERA

Le directeur par interim du Carrefour Jeunesse-Emploi

Le directeur par interim du Carrefour Jeunesse-Emploi

Par Paul-Alexis François

Depuis le mois de mai 2015 de nombreux membres, dix-huit (18), ont demandé de pouvoir rencontrer le CA du Carrefour Jeunesse Emploi Centre Nord (CJECN) en AGE pour discuter du problème dont le congédiement injuste de la directrice. Ce congédiement n’était que le symptôme d’une prise de contrôle du CJE Centre Nord par des organismes concurrents. , disent les membres du groupe autonomieducjecentrenord.com.

Aujourd’hui, nous savons qu’en plus d’être injustifié, ce congédiement était illégal, affirment-ils sur le site : https://sites.google.com/site/autonomieducjecentrenord/.
En effet, le CA, disent-ils, n’avait pas le quorum légal pour prendre des décisions depuis janvier 2015 après la démission de 4 membres du CA, dont plusieurs, pour intimidations. Ce CA ne comportant plus que cinq ((5) membres (depuis janvier 2015) et le nombre légal d’administrateurs définit dans les lettres patentes du CJE étant de 13 administrateurs, le CJE ne pouvait légalement plus tenir de réunion ou prendre de décision importante (sauf celle en lien avec le maintien des affaires normales de l’organisme) depuis qu’il n’y avait plus le quorum légal de 50% + 1 des 13 membres prévus aux lettres patentes soit 7 membres.

Le CA actuel se base, disent-ils, sur un tas de petites formalités pour ne pas répondre aux questions des membres et refusant de tenir les 3 AGE demandées par les membres. L’illégalité du CA actuelle, disent-ils, doit donc être mise en lumière, car il ne comporte plus que 5 membres suite aux démissions de M. Oumar Gueye et de M. Richard Vachon.
Vous pouvez lire tout le dossier des membres contestant l’actuel CA à l’adresse: https://sites.google.com/site/autonomieducjecentrenord/ »
Nous vous tiendrons au courant des nouveaux développements par courriel et sur le site mentionné, disent-ils. Ils demandent à toutes les personnes intéressées par l’avenir du CJE Centre-Nord de visiter leur site pour plus d’informations.

L’avocat du nouveau c.a. ou sa représentante a contacté le journal LE MONDE de Montréal pour démentir leurs accusations et pour préciser que la cause est devant la justice. C’est un tissu de mensonges, m’a-t-elle dit. C’est complètement faux. Un autre membre contacté par le journal a lui aussi dit que c’est pas sérieux et demande une rectification de la par du groupe de membres contestataires.

Qui a raison? Qui a tort? On le saura seulement lorsque la cause aura été entendue devant le tribunal et qu’un verdict aura été prononcé par le magistrat qui aura entendu la version des deux parties. Nous invitons les membres du nouveau conseil d’administration à nous joindre sur pour nous donner leur version des faits. Nous nous ferons un devoir et un plaisir de la partager avec toutes les personnes ayant à cœur le futur du Carrefour Jeunesse Emploi Centre Nord (CJECN).

Aux dernières nouvelles, le CA du CJE Centre-Nord compte désormais 6 membres. Selon le registraire des entreprises du Québec, monsieur Kenny Thomas aurait rejoint le CA du le 15 juin 2015 et monsieur Anab Ibrahim en aout 2015. Ils viennent s’ajouter aux quatres membres que comptaient le CA depuis la dernière assemblée générale. Les deux occupent la fonction d’administrateurs. En effet, selon les informations dont dispose LE MONDE, Mme Linda Bourassa qui siège sur le CA du CJE Centre-Nord en tant que directrice de Motivation Jeunesse a recruté son président de conseil d’administration à Motivation Jeubesse, M. Kenny Thomas, afin qu’il siège sur le CA du CJE Centre-Nord.

Madame Linda Bourassa qui siège sur le C.A. de Carrefour Jeunesse Emploi et qui aurait joué un rôle majeur dans le congédiement de l’ancienne directrice de l’organisme, aurait proposé et obtenu l’ajout de cette personne au conseil d’administration. Ce monsieur avec qui elle entretient des relations professionnelles, siège désormais sur le CA de Motivation Jeunesse dont elle est la directrice et sur le conseil d’administration de Carrefour Jeunesse Emploi dont elle est la trésorière. Oui, elle est la trésorière. A-t-elle le droit d’inviter une de ces connaissances sur le Ca? Il faudrait que je trouve les statuts et règlements de l’organisme pour pouvoir répondre è cette question.

Oups, l’article 17.3 des statuts et règlements dit: Une personne ne peut représenter que l’organisme par lequel elle a été mandatée.
Selon l’article 17.4, Un organisme ne peut mandater qu’une seule personne pour le représenter. Qu’en pensez-vous?

Cela peut amener à penser qu’elle a absolument besoin d’appui pour faire remplacer l’ancienne directrice par une de ces connaissances. Je frémis à cette idée machiavélique. J’espère que pour dissiper toute apparence de conflit d’intérêt, elle proposera une proposition pour faire écarter les candidatures de personnes proches d’elles pour combler ce poste. J’attends sa réaction pour apporter un démenti à ces allégations de mes sources à autonomie CJE Centre-Nord. Je partargerai ces démentis avec vous, preuves à l’appui. Merci de rester en contact avec nous pour suivre ces événements et de nous faire parvenir vos commentaires et critiques.

Rappelez-vous que vous pouvez aider la communauté à aller de l’avant en vous impliquant. Faites-nous parvenir vos commentaires et critiques. Notre équipe à besoin de votre soutien financier. Toute contribution mensuelle de 2$ ou plus est la bienvenue. Libellez votre chèque à l’ordre de: LE MONDE C.P. 201, Succursale St Michel, Montréal,Qc H2A 3L9 Merci.



This post has been seen 213 times.
Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial