Pasteur Simon, Trois-Rivières

pasteur-simon-kabwikaPasteur Simon est né en République démocratique du Congo.  C’est un prophète puissant et redoutable. J’ai fait sa connaissance en 2006.  Il était venu m’accueillir à l’aéroport de Kinshasa parce que j’avais un sérieux problème à résoudre.  Après avoir tenté tous les moyens humains possibles sans succès, j’ai eu recours à ces services sur les recommandations de madame Kanvidi, une amie de longue date, originaire de la région du Kasaï.  Mon problème était de récupérer une somme importante que me devait un débiteur.  Il refusait obstinément de me payer après avoir dépassé la date de paiement depuis plus de cinq ans.  Je m’étais endetté pour l’aider, dans une situation difficile. Il me fuyait, changeait d’adresse et de numéro de téléphone, à chaque fois que je parvenais à le retracer.  Quand je parlai à Pasteur Simon au téléphone sur cette question, il me dit qu’il allait prier sur la montagne et que peu de temps après notre rencontre à Kinshasa pour prier ensemble sur la question, mon problème allait se résoudre.   On prit rendez-vous à l’aéroport de Kinshasa dans un restaurant chic à l’intérieur de l’aire d’attente pour le vol d’Air France qui devait me ramener au Québec quelques heures plus tard.  C’est là que nous devions nous rencontrer pour prier ensemble sur la question.  Je lui ai dit que je serais accompagné de monsieur Lukebamoko, un vieil ami très cher, avec qui j’avais étudié en sciences de la terre à l’Université du Québec à Montréal.  Lui aussi avait des problèmes à récupérer une créance importante jusqu’ici irrécupérable, après plusieurs années de tentatives infructueuses de recouvrement.  Après consultation téléphonique, notre rendez-vous fut fixé au 6 septembre 2006.

À la date convenue, Lukebamoko et moi, nous étions assis au restaurant e l’aéroport de Kinshasa pour prendre une tasse de thé en attendant l’arrivée de Pasteur Simon.  Nous nous étions appel installé que je reçus un appel de Conrad, mon débiteur que je recherchais sans relâche depuis près de six ans.  Il me dit qu’il venait de déposer la somme due de plusieurs dizaines de milliers de dollars dans le compte que nous nous étions convenu que ce devait être versé depuis longtemps.  Il me dit aussi qu’il avait ajouté les intérêts de 10 pourcent au lieu des huit pourcent convenu pour me dédommager pour les inconvénients occasionnés par son retard gênant.

Quand il eut raccroché, je me rendis par Internet sur mon compte à la succursale de la caisse populaire Desjardins.  Je constatai avec joie et stupéfaction que le montant qu’il m’avait indiqué était bel et bien déposé dans mon compte.  Lukebamoko lui aussi était stupéfait des résultats obtenus par le Pasteur Simon sans même nous avoir rencontré pour prier su la question comme convenu.  Lukebamoko se rendit aux toilettes pour uriner tellement, il était sous le coup de l’émotion.   Sur les entrefaites Pasteur Simon arriva.  Je l’accueillis les bras ouverts et lui dis merci d’avoir accepté de nous rencontrer mon ami et moi à l’aéroport de Kinshasa.  Il enlevait son manteau pour s’asseoir quand Lukebamoko revint des toilettes avec un sourire fendu aux oreilles.  Il salua le Pasteur et nous apprit qu’il venait de vérifier son compte aux toilettes et que la somme qu’il attendait depuis longtemps a été déposée intégralement dans son compte.  Je demandai à Pasteur Simon à quelle heure, il avait mis les pieds à l’aéroport, il me dit à 9 heures,  C’était exactement l’heure à laquelle j’avais reçu l’appel de Conrad.  Je demandai à Pasteur Simon comment était-ce possible que le dossier ce soit réglé si promptement puisqu’on n’avait même pas prié ensemble comme convenu. Alors il nous a expliqué que le surnaturel dépassait notre compréhension humaine des événements  Il ne pouvait donner aucune explication que de nous dire que comme il l’avait promis, il était monté sur la montagne pour prier pour que notre problème puisse trouver une issue.



This post has been seen 439 times.
Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial