Montréal Nord et Ahuntsic une population Haïtienne active et innovatrice

wilson Sanon et Mical Emmanuelle Sanon

wilson Sanon et Mical Emmanuelle Sanon

Quoique plusieurs femmes travaillent très fort, plusieurs sont affectées par des salaires trop bas ou un manque de travail.  Plusieurs femmes sont cheffes de familles monoparentales, d’autres sont mariées mais leur conjoint et elles travaillent au salaire minimum. Après avoir payé les loyers et les comptes mensuels, il reste très peu d’argent à ces familles pour sortir, aller au restaurant ou même se nourrir correctement. On a tous besoin de se reposer et de ne pas cuisiner pour une journée par semaine. La bouffe coûte très cher et les femmes à faible revenu ou à revenu fixe doivent souvent  faire des choix difficiles.  Il s’agit de choisir entre la bouffe, payer un compte ou acheter des souliers aux enfants.  Deux femmes d’origine haïtienne avec un grand cœur, des entrepreneurs communautaires, vous offrent la possibilité de vous relaxer au restaurant une fois par mois et de manger une nourriture saine.  Ce sont deux perles rares, des petits diamants qui brillent et aident les gens à faible revenu. Ces dames sont riches en sagesse et  sont au service de la commuté. Il s’agit de madame Pierre et Line.

EPISOLE Épicerie Solidaire de l’Est est un organisme à but non lucratif fondé par madame Margaret Pierre.  Madame Pierre se rend compte que les gens ont faim, ont besoin d’un moyen pratique et abordable pour manger et se divertir comme tout le monde.  Elle décide de s’impliquer de résoudre le problème pour les gens autour d’elle, sa famille, ses amis et le grand publique. Les banques alimentaires offrent des produits passes date, des légumes qui ne sont pas appétissantes et des boite de conserve à haute teneur de sel.  Cette alimentation est néfaste pour ceux qui souffrent de haute tension ou de diabète.  Solution proposée : En achetant ensemble en grande quantité on économise plus. Pour dix dollars $10 par semaine, les membres ont des fruits et légumes frais, des féculents, pomme de terre, pates ou du riz et toujours du pain.  Il y a toujours des protéines soit de la viande, du poisson en conserve, du yogourt ou du fromage.   Des conserves telles de la citrouille, du maïs ou d’autres légumes ou fruit.  Et oui pour ceux qui aiment les sucreries vous serez bien ravis.  Madame  Pierre n’oublie pas les enfants. Elle prévoit des céréales et des amuse-gueule pour les voir sourire.  Vous avez deux sacs d’épicerie valant au moins trente dollars ailleurs.  L’adhésion annuelle est de vingt dollars 20$ et vous payez 10$ par semaine pour un total cinq cent vingt dollars (520$) par année.  C’est une vraie aubaine.
Mme Pierre travaille très fort, elle a des bénévoles qui viennent l’aider.  Elle se promène pour rencontrer les différents groupes de Montréal Nord tel que Parole d’Exclus la Corderie par exemple.  Elle va chercher des commandites, des dons et organise des activités bénéfice, participe aux ventes de garage communautaire. Sa camionnette a été volée et elle doit la remplacer car elle s’en sert pour aller chercher les aliments frais et faire la livraison pour les personnes âgées et les handicapés. Madame Pierre est une femme d’action, honnête, qui se soucie des gens de son entourage.

Les mères veulent que leurs enfants mangent un nourriture saine et de bonne qualité.  La plupart des mères découragent le « Fast Food » comme les hamburgers et les frites.  L’organisme est situé coin des rues Pelletier et Charleroi, tout près de la Polyvalente.  Elle offre aux étudiants et aux gens du quartier, des assiettes bien remplies de riz, de griot, poulet ou dinde ou du poisson avec une salade et du pikliz. Le prix est très compétitif et meilleur marché que le « Fast Food » à 5$ l’assiette. Une mère fatiguée qui a travaillé très fort peu aussi relaxer et bien manger au restaurant.  Elle aime le monde et les gens du quartier. Elle est un leader de la communauté avec une  générosité exemplaire.
Line a un petit jardin.  Elle plante des tomates des fines herbes et les offre à ses clients.  Elle dit toujours : va te servir prends une tomate, prend des fines herbes.  « J’ai même planté un cerisier pour avoir des fruits à offrir à mes clients. »    me raconte-t-elle.  Elle ajoute : « les gens du quartier ont faim, ils ne peuvent pas acheter tous les fruits donc quand la ville m’a demandé de planter un arbre, j’ai dit OUI, je vais planter un cerisier».  Au printemps, l’arôme des fleurs nous fait sentir une odeur particulière à cette saison et à la fin de l’été, on récolte des fruits.  Line est une femme exceptionnelle qui sert la communauté qui pensent et qui agit pour aider les plus démunie peu importe leurs origines, leur orientation sexuelle, la couleur de leur peau ou leur religion.   Son restaurant est un oasis, un rayon de soleil exprimé par son sourire et sa joie de vivre.
Tout le monde parle de coupure, d’austérité. On organise des rencontres, on dénonce le gouvernement, on exige du gouvernement.  Mais trop souvent, on oublie de parler des femmes qui contribuent à l’économie, qui s’impliquent et qui aident les gens.  Ces femmes sont des femmes axées à l’action concrète et pratique. Elles sont des mères pour leurs enfants et pour toute la communauté.  Elles sont des reines qui ont ouvert leur cœur au vrai besoin des gens du quartier. Si vous connaissez des femmes ou des hommes  riches de cœur dans votre quartier, faites-le nous savoir.

Rappelez-vous que vous pouvez aider la communauté à aller de l’avant en vous impliquant. Faites-nous parvenir vos commentaires et critiques. Notre équipe à besoin de votre soutien financier toute contribution mensuelle de 2$ ou plus est la bienvenue. Libellez votre chèque à l’ordre de: LE MONDE C.P. 201, Succursale St Michel, Montréal,Qc H2A 3L9 Merci.



This post has been seen 155 times.
Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial